Appel à projets « Ecole numérique »


Pour rappel, depuis 2011, les différents Gouvernements promeuvent le développement des technologies dans les écoles via des appels à projets encourageant l’équipement des écoles et proposant également des formations et un encadrement pédagogique.

Pour amplifier la dynamique, la stratégie numérique “Digital Wallonia” 2016-2019 du Gouvernement wallon veut élargir et pérenniser le dispositif “École numérique” en lançant chaque année un appel à projets qui devrait soutenir pas moins de 500 projets à tous les niveaux de l’enseignement fondamental, secondaire et de promotion sociale de niveau secondaire.

1.176 projets ont été déposés et validés entre le début du mois de décembre 2016 et le 15 février 2017 pour répondre à l’appel à projet EN2017 .
Les projets réceptionnés ont été évalués par un jury composé des différents partenaires d’Ecole Numérique. L’évaluation a notamment porté sur la qualité éducative du projet et son adéquation avec les équipements techniques demandés. Pour les projets Tandems et Autonomes multiples, les critères liés à la nature des collaborations prévues ont également été pris en compte.

Ce sont ainsi 396 projets « Ecole Numérique » dans 500 établissements implantés en Wallonie des niveaux maternel, primaire et secondaire de l’enseignement obligatoire ordinaire et spécialisé, ainsi que ceux de promotion sociale de niveau secondaire qui ont été retenus, soit, rapporté aux implantations :
• 314 projets « autonomes simples»
• 110 projets «autonomes multiples»
• 16 projets «spécifiques»
• 60 projets «tandems» mis en œuvre en collaboration avec 16 établissements d’enseignement supérieur pédagogique.

Pour rappel, afin de mieux répondre à la diversité des besoins, l’appel à projets « EN2017 » a été structuré en 4 catégories distinctes:
• Les projets «autonomes simples» menés chacun par une équipe éducative qui, en exploitant les équipements, décide d’intégrer activement et durablement le numérique dans ses pratiques d’enseignement.
• Les projets «autonomes multiples» menés par plusieurs équipes pédagogiques d’implantations différentes.
• Les projets «spécifiques» intégrant des projets éducatifs nécessitant l’utilisation de ressources plus spécialisées ou plus originales que celles proposées dans les packages d’équipement standards.
• Les projets «tandems» portés chacun par une institution d’enseignement supérieur, par le biais de sa section pédagogique, établissant un partenariat avec au moins deux établissements de l’enseignement fondamental et/ou secondaire. Ce type de projet souhaite impulser, développer, l’utilisation du numérique dans le cadre des pratiques pédagogiques en invitant les équipes académiques et les équipes éducatives à la réflexion et la production de recherches basées sur des expérimentations dans des classes du fondamental, du secondaire ou de la promotion sociale.

Juste avant l’été, nous avons ainsi appris que 2 projets soumis par des écoles de l’Enseignement de promotion sociale catholique avaient été sélectionnés !

  • Il s’agit d’une part d’un projet de l’Ecole industrielle commerciale et de sauvetage (EICS) de Tamines qui avait déposé un projet « autonome » intitulé « La beauté du geste »,  dont l’objectif principal est l’apprentissage de gestes techniques en s’aidant  de tablettes (principalement par la réalisation de vidéos).
  • L’autre projet, porté par la section pédagogique de Saint-Laurent Liège, fédère l’ensemble des écoles de la région liégeoise : Ecole Reine Astrid, Institut Don Bosco Verviers, Cours pour Educateurs en Fonction, Ecole Pluri-elles Ecole de promotion sociale Saint-Luc. Il s’agit dans ce cas-ci d’un projet « tandem » visant à former les équipes enseignantes à l’utilisation pédagogique des tablettes.

Plus d’infos sur l’Ecole numérique : http://www.ecolenumerique.be