FAQ


Cette page est amenée à évoluer en fonction des questions souvent posées. Les questions sont proposées par catégories. N’hésitez pas à proposer vos propres FAQ à prosotic@gmail.com !

QUESTIONS TECHNIQUES

Comment connecter une tablette windows, androïd ou mac sur un projecteur?

Pour connecter une tablette sur un projecteur, il faut idéalement disposer d’un appareil qui permet le transfert d’un appareil à l’autre : AppleTV (uniquement Apple), Miracast ou Chromecast. Ces derniers fonctionnent aussi avec des iPad.

Un Chromecast par exemple coûte environ 35€. C’est un appareil qui se connecte sur une prise HDMI. Après avoir téléchargé gratuitement l’appli Chromecast sur sa tablette, on connecte la tablette au Chromecast en choisissant l’option sur la tablette. Il est ainsi possible de diffuser des vidéos directement sur le projecteur. 

 

Comment sous-titrer une vidéo Youtube ?

S’il s’agit d’une vidéo que vous avez ajoutée ou créée, il faut aller dans le Creator Studio et cliquer sur « Ajouter des sous-titres ». Il y a plusieurs possibilités : importer un fichier, retranscrire en direct avec un outil qui facilite la retranscription (mise en pause automatique de la vidéo quand vous écrivez), ou créer des sous-titres au fur et à mesure.

Pour des vidéos existantes, on peut activer des sous-titres automatiques simplement en cliquant sur sous-titres en bas à droite de la vidéo. Il est même possible de paramétrer la traduction (ex: des sous-titres en français pour une vidéos initialement en anglais). Attention, ces fonctionnalités sont générées automatiquement, avec tous les aléas des traductions et transcriptions automatiques ! Pour certaines vidéos proposées sur Youtube, il est aussi possible de proposer une traduction ou la création de sous-titres.

Pourquoi est-ce que les messages postés sur le « forum des nouvelles » de Moodle ne s’envoient pas toujours dans les boites mails des élèves?

Tout d’abord, il faut être bien certain de la question… Si le problème est que les messages ne s’envoient pas, c’est sans doute lié à Moodle. Si le problème est qu’il n’est pas reçu, c’est plutôt lié au(x) serveur(s) mail (ce qui est le plus courant comme problème).

Dans le premier cas, il faut d’abord vérifier la méthode d’abonnement au forum. Par défaut, les participants devraient être abonnés d’office aux forums de nouvelles. Ensuite, je sais qu’il existe des paramètres spécifiques à PHP pour conditionner l’envoi de « paquets » de messages. Il faudrait vérifier que la configuration PHP sur le serveur Moodle est bien correcte à ce niveau. Techniquement, c’est plus pointu. Je vais supposer que le serveur est au point pour accueillir un service en ligne comme Moodle et gérer ce type d’envois. Enfin, il y a la configuration de la tâche CRON sur ce même serveur qui tourne en boucle pour envoyer toutes les X minutes les mails non encore envoyés aux participants (la tâche CRON remplit bien d’autres tâches administratives en fait). Si le problème se situe à ce niveau, les utilisateurs ne recevraient sans doute pas les mail..

Donc… Le problème le plus courant reste l’assimilation de ces messages à du SPAM. Il faut comprendre que techniquement parlant, ce n’est pas l’utilisateur (l’enseignant) qui envoie un message depuis sa boîte mail. C’est le serveur Moodle qui l’envoie pour lui. Et quand un serveur mail reçoit un message d’un autre serveur, il faut qu’ils se reconnaissent entre eux pour se faire confiance… Bref, si on travaille avec des adresses mail institutionnelles, que les serveurs mail et Moodle sont dans le même domaine, et que le service informatique n’a pas une politique informatique trop sécuritaire, les mails devraient passer sans problème.

Une adresse Gmail, par exemple, impliquera que le serveur mail de Gmail n’est pas forcément en confiance avec le serveur institutionnel. Donc, il va parfois considérer ces mails comme du SPAM.

QUESTIONS JURIDIQUES

Où puis-je m’informer sur les droits d’auteur et l’utilisation de ressources ?

Assucopie a été créée en 1999 dans le but de gérer les droits de reprographie, principalement dans le cadre de l’enseignement et de la recherche.

Plusieurs flyers, téléchargeables sur le site, informent des droits et obligations en matière de droits d’auteur, droit à l’image, plagiat, … Destinés au monde de l’enseignement, ces petits fascicules sont clairs et utiles puisqu’ils n’abordent que ce qui concerne réellement les enseignants ! 

http://www.assucopie.be/

Où puis-je trouver des images libres de droit pour illustrer mes cours ?

Lors d’une recherche d’images, les moteurs de recherche proposent un filtre sur les licences d’exploitation. C’est très utile pour vous aider à choisir vos illustrations :

 

Des sites proposent également des images dont les licences sont clairement explicitées, comme par exemple www.pixabay.com. Des millions de photos, dessins, pictogrammes, … proposés gratuitement. De quoi largement illustrer son syllabus !

Puis-je mettre en ligne un livre numérique que j’ai acheté ?

Dans ce cas, il y a lieu de vérifier les conditions d’utilisation du livre.

Sauf avis contraire dans les conditions d’utilisation, on pourra le mettre en ligne sur une plateforme sécurisée et uniquement en consultation (type Calameo ou ce genre de choses, mais sans l’option de téléchargement) en vertu de l’exception pédagogique de l’e-learning.

La communication doit être limitée à un cercle strictement déterminé de personnes identifiées (d’enseignants, d’étudiants ou de chercheurs) et se situer dans le cadre normal des activités de l’établissement.

Il faut s’assurer que :
– l’utilisation soit justifiée par le but non lucratif poursuivi
– l’utilisation ne porte pas préjudice à l’exploitation normale de l’œuvre.

Qu’est-ce que Reprobel ?

Depuis les photocopieuses et encore plus avec Internet, il est devenu très difficile de demander les autorisations nécessaires à la reproduction d’extraits de livres ou de manuels pour l’utilisation en classe. Dès lors, le législateur belge a imaginé un système de redevance pour dédommager les auteurs tout en permettant aux écoles les reproductions partielles d’œuvres. C’est Reprobel qui assure la perception de cette redevance. Cela autorise une certaine liberté aux enseignants tout en assurant un revenu aux auteurs.

Il est à noter que ces reproductions doivent avoir un but clairement didactique. Elles ne sont pas là pour « faire joli » mais pour donner un exemple, fournir une information complémentaire, …
Infos : http://www.reprobel.be/  et http://www.assucopie.be/assucopie-util.html