La semaine de la classe inversée


La classe inversée vous intéresse ? Vous la pratiquez ? Vous hésitez, vous vous posez des questions ? Profitez de la semaine de la classe inversée pour partir à la découverte de projets, pour poser vos questions et découvrir des pratiques.

La classe inversée est une pratique pédagogique consistant à externaliser une partie de l’activité transmissive de l’enseignement en dehors de la classe (le plus souvent sous forme de capsules vidéos à voir à la maison), pour dédier plus de temps de classe à la mise en activité en groupe et à l’accompagnement individualisé des élèves.

La Classe Inversée est déjà mise en œuvre par des dizaines d’enseignants en France. Un 1er congrès national Classe Inversée, ayant pour objectif de réunir une partie de ceux qui l’utilisent dans leur enseignement, du primaire au supérieur, ainsi que ceux qui s’y intéressent ou s’interrogent sur les moyens de la mettre en œuvre, s’est déroulé en 2015. En juillet 2016 s’est tenu le 2e congrès sur le sujet.

Toutefois, comme les questionnements et les idées reçues sur la classe inversée sont nombreux, les organisateurs ont mis en place une « semaine de la classe inversée » (#CLISE2017). La #CLISE2017 a pour objectif de permettre à chacun localement d’interagir avec des praticiens en classe inversée, pour en découvrir l’éventail des possibilités et échanger sur cette pratique.

Cette année, la Belgique est de la partie. Dans notre pays, si la classe inversée est de plus en plus pratiquée à l’Université, l’approche reste très timide au niveau de l’enseignement primaire et secondaire. Pourtant, on sent que les envies sont là. Des initiatives isolées bourgeonnent à gauche, à droite. L’objectif de la CLISE2017 est de les rassembler, de créer des ponts et de permettre aux plus timides ou curieux de passer le cap des questions via une première approche.

 

Pour rester informé de la #CLISE2017, visitez le site et/ou suivez la page Facebook Clise2017 Belgique